Comité Territorial de Rugby de Guyane : site officiel du club de rugby de CAYENNE - clubeo

France féminines : Croire en son destin !

25 juillet 2017 - 13:17

Trois ans après leur formidable aventure collective, les Bleues n’ont qu’une idée en tête : gagner enfin la Coupe du Monde.

Trois ans après leur formidable aventure collective et leur podium sur la pelouse du Stade Jean-Bouin à Paris, les Bleues n’ont qu’une idée en tête : gagner enfin la Coupe du Monde, au mois d’août prochain en Irlande. Elles savent qu’il s’agit d’un défi majuscule et, pour cela, elles se préparent avec une implication, une intensité et une abnégation encore jamais déployées.

Annick Hayraud, Manager de l’équipe de France féminine, ne s’embarrasse pas de circonvolu­tions : « On veut gagner la Coupe du Monde. » La succession des Anglaises se jouera du 9 au 26 août, en Irlande, trois ans après l’édition organisée en France, qui avait permis aux Bleues de se révéler au grand public et d’accéder au podium (3ème).

Mais après cinq demi-finales en sept coupes du Monde, les Françaises visent le Graal, notamment les plus expérimentées du groupe, comme le reconnait Gaëlle Mignot : « C’est un objectif largement à notre portée mais le plus important, à mes yeux, consiste à donner le maximum pour surtout ne pas avoir de regrets. On rêve quand même du titre et j’ose espérer qu’il se concrétisera le mois prochain. »

Si l’on s’en tient à la seule analyse des résultats, ça ne sera pas simple. Les Tricolores se sont inclinées à deux reprises lors du dernier Tournoi, avec un revers en An­gleterre puis un second contre les Irlandaises que les Françaises retrouveront dans leur poule. « Et que nous devrons battre pour sortir premier de notre poule », in­siste Annick Hayraud.

Car dans ce championnat à douze équipes (trois poules de quatre), seul le premier sera as­suré d’une place en demi-finales. L’ultime visa reviendra au meilleur deuxième mais on doute qu’il concerne le groupe homogène des Françaises, avec les Irlandaises, les Australiennes et les Japonaises qui sortent d’une tournée en Europe où elles ont étrillé les Galloises (52- 10) et tenu tête, à un point près, à l’Irlande ! « Nous avons hérité d’une poule difficile qui ne donnera droit à aucun relâchement mais la victoire finale reviendra à l’équipe capable d’enchaîner des succès tous les quatre jours », prévoit Gaëlle Mignot, la capitaine des Bleues.

Source: ffr.fr

Commentaires

---- IFAS ----